Cryptozoologie

Dimanche 1 novembre 7 01 /11 /Nov 18:30
     Les autorités australiennes mettent en garde les touristes : Un grand requin blanc de sept mètres de long sillonnerait les eaux du Queensland, il aurait déjà dévoré partiellement un autre requin long de 3 mètres. L'animal, probablement un grand blanc, mesurerait au moins six mètres de long et rôderait au large de Deadman's Beach. Le requin plus petit retrouvé par les gardes-côtes présente des traces de morsure de taille impressionnante.
 



     Le ministre australien de la Pêche, Tim Mulherin, a déclaré : "L'officier qui a découvert le requin mort a été alarmé par ce qu'il a vu. Des marques de morsure massives, d'un rayon proche de 50 centimètres, qui ont pu arracher d'énormes morceaux de chair. Ces marques ont une forme triangulaire caractéristique indiquant qu'elles doivent avoir été faites par un autre grand blanc". De nombreuses plages du Queensland sont protégées par des filets anti-requins, lesquels capturent également des cétacés et d'autres grandes espèces de poissons. Une situation dénoncée par les écologistes, mais que les pouvoirs publics refusent d'entendre, affirmant privilégier la protection des personnes.
La presse quant à elle s’interroge : « S’il ne s’agit pas d’un requin monstrueux, alors qu’est ce que c’est ? ».


Par PolteRgeiSt-911 - Publié dans : Cryptozoologie
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Dimanche 11 octobre 7 11 /10 /Oct 18:39

L'homme papillon, le " Mothman " qui terrifia selon la légende en 1966 les habitants de Point Pleasant en Virginie, notament le 15 décembre 1967 sur le "Silver Bridge", un pont suspendu de 250 mètres de long qui reliait l'Ohio à la Virginie occidentale.

Selon les experts le pont se serait écrouler à cause d'une "Fatigue structurelle". Au moment du drame, le pont était encombré de véhicules bloqués dans un embouteillage consécutif aux achats de Noël. Une quarantaine de personnes trouvèrent la mort dans le drame. La nouvelle bouleversa l'Amérique de l'époque.

 


      Parmis les victimes, plusieurs avaient déclaré, au cours des mois précédents, avoir observé des ovnis dans la région. Des ovnis, mais aussi une étrange créature baptisée Mothman, l'homme-phalène. Dès 1966 autour de Point Pleasant, les cieux se remplissent de lumières qui ne se comportent pas comme des avions ou des météores classiques. Parfois des objets luminescents se posent dans les champs ou sur les routes devant des automobilistes ébahis. Et c'est alors qu'intervient un autre phénomène, beaucoup plus troublant. Les habitants commencent à rapporter avoir aperçu une étrange créature, sorte d'"oiseau" qui tient plus du ptérodactyle que de la perruche d'appartement. La presse baptise rapidement cette créature Mothman. Mothman signifie "homme-phalène" - du nom d'un papillon de nuit.
      Après de nombreux témoignages sur la créature, la description suivante en fut faite. Il faisait dans les 2 mètres, de couleur grise ou brune et de forme humaine mais sans bras ni tête. Ses inquiétants yeux rouges semblaient être au niveau des épaules. Les ailes atteignaient une envergure de 3 mètres. La plupart des apparitions eurent lieu en novembre et en décembre 1966. Quand le pont céda sous le poids des voitures à Point Pleasant, étrangement, ces apparitions cessèrent.
      L'histoire du Mothman débute dans le Mississipi. Le 1er septembre 1966, à Scott, James Ikart téléphone au journal local en expliquant qu'il est en train d'observer une créature à forme humaine traversant le ciel. Les reporters se précipitent sur les lieux mais, quand ils arrivent, la créature a disparu. D'autres témoins confirment pourtant les propos de Ikart. Ce qui n'empêche pas un météorologiste interrogé par la presse d'affirmer sans rire que les observateurs ont vu un ballon-sonde. Le 15 septembre, un deuxième "ballon-sonde" à forme humaine est aperçu. Et plus rien, ni dans les faits, ni dans la presse.

  

                          
      Sur ces entrefaites, un journaliste de New York, John Keel, apprend par James Moseley, le rédacteur du bulletin soucoupiste Saucer News, que des événements étranges se déroulent à Point Pleasant. Keel a alors 36 ans et une carrière de journaliste et d'écrivain derrière lui. Il s'intéresse au paranormal depuis son enfance, a produit un fanzine de science-fiction lorsqu'il était adolescent et, après avoir travaillé au début des années cinquante pour la radio des forces armées des États-Unis, il a bourlingué à travers l'Orient, sur les traces des mystères de l'Égypte et du TIbet. En 1957, il en a tiré un livre intitulé "Jadoo". En 1965, la presse se passionne pour les envahissantes soucoupes,la poule aux oeufs d'or du moment - et Keel reçoit de Playboy la mission d'écrire l'article définitif sur le sujet. Il se fait alors connaître des fans d'ovnis et se rend sur les lieux d'observations. Quatre ans durant, Keel va enquêter.
Lorsqu'il débarque dans la petite ville de Virginie occidentale, Keel découvre que la presse locale n'a rapporté aucun événement étrange. Quant à la police, elle n'est au courant de rien. Apparemment du moins. Car, en discutant avec Mary Hyre, la correspondante locale de l'Associated Press et du Messenger d'Athens dans l'Ohio, un journal très lu à Point Pleasant, il déniche de nombreux témoins d'ovnis ayant décidé de garder le silence. Alors, les cas d'observation d'ovnis s'accumulent dans sa besace: mis en confiance par la présence de Mary Hyre, les témoins livrent sans plus de réticences leurs expériences.
      La région semble effectivement soumise à un survol soutenu d'ovnis en goguette. Mais ce n'est pas tout. Deux couples de Point Pleasant relatent la façon dont ils se sont retrouvés nez à nez avec une créature incroyable, dans une zone industrielle hors de la ville. Un couple d'adolescents décrit sa frayeur en se voyant assaillis par une créature ailée tandis qu'ils batifolaient à l'arrière de leur voiture. Certains témoignages décrivent la "chose" comme un être de 2,50 mètres de haut, possédant deux yeux rouges hypnotiques brillant à l'endroit de la tête sans que celle-ci soit visible. Surtout, la créature est équipée d'une paire d'ailes gigantesques, semblable à une chauve-souris, et qu'elle déploie pour s'envole.. La presse baptise rapidement cette créature Mothman, du nom d'un des personnages de la série télévisée alors très populaire : "Batman". Mothman signifie "homme-phalène" du nom d'un papillon de nuit.

  
     

Le jour de l'effondrement du World Trade Center à New York est marqué par des témoignages rapportant la présence de l'homme-phalène à proximité des lieux du drame. Une étonnante photo de la créature a même été prise par le photographe Steven Moran, qui couvrait un tournage de la chaîne WTC et prenait à cet instant sur Greenwich Street des clichés des opérations de secours suite aux attentats. Les experts n'ont pu à ce jour confirmer ou infirmer l'authenticité du cliché.

 

Par PolteRgeiSt-911 - Publié dans : Cryptozoologie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 24 septembre 4 24 /09 /Sep 11:41
En 1967, un certain Roger Patterson, âgé de 34 ans, est depuis quelques temps passionné par les histoires de Big Foot. D’ailleurs il écrivit un ouvrage sur le sujet. Depuis qu’il s’intéresse à cette créature mystérieuse, il parcourt la Californie du Nord avec des appareils photos et des caméras dans l’espoir de pouvoir la capturer sur pellicule.


Le 20 octobre 1967, il part accompagné de son assistant Bob Gimlin, âgé de 36 ans, dans la région de Bluff Creek au Nord de la Californie. Ils transportent avec eux une caméra 16mm avec une pellicule couleur. A savoir qu'en 1958, dans cette même région Ray et Wilbur Wallace avaient vu une étrange créature. Ray Wallace expliqua à Patterson quelques temps auparavant où il pourrait filmer ce Big Foot, en lui indiquant ce lieu. Ray Wallace sera néanmoins connu comme étant un escroc qui aurait créer de fausses photos, de faux films et de fausses empreintes.

Patterson et Gimlin partent donc à cheval dans la région de Bluff Creek. En parcourant la région boisée, Patterson voit une créature d’une assez grande taille, couverte d'une fourrure brune se déplaçant d’un pas assez lent en direction d’un bois. Ils sortent la caméra et commence à filmer. La créature continue son chemin, se retourne pour jeter un coup d’oeil à ses observateurs, avant de repartir toujours du même pas et dans la même direction. Une fois le Big Foot partit, Patterson prit plusieurs moulages des empreintes laissées sur le sol.

                               

Selon les experts qui ont analysés la video, la créature a une démarche plutôt réaliste, le mouvement de la peau sur les muscles, la stature, tout laisse à penser que la créature est réelle. Les moulages de ses pas semblent montrer que son appui est cohérent par rapport à sa taille et à sa démarche. Nous serions donc bel et bien en présence du premier film montrant un Big Foot. Là où l’on peut penser à un canular, c'est qu'une tel créature aurait dû sans doute se sauver en ayant vu les deux hommes. Et même si Patterson a toujours nié que c’était une supercherie, il était connu comme un escroc, d’ailleurs au moment des faits il avait des difficultés financières. D’après certaines sources, Patterson aurait passé un contrat avec une chaîne de télévision pour réaliser un documentaire sur les big foots avec un faux reportage.

 

                                     

 

                                                                             
                                                                              ( Le Film de Patterson - Partie 1 )

Aujourd’hui on ne sait pas la vérité, le film est mondialement connu mais on ne sera jamais la réalité. Roger Patterson est mort en 1974 et gardera le secret dans sa tombe. Son équipier Bob Gimlin affirme que le film est bel et bien réel. Le mystère reste entier.

                                      

 


                                                                            ( Le Film de Patterson - Partie 2 )
Par PolteRgeiSt-911 - Publié dans : Cryptozoologie
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 28 août 5 28 /08 /Août 13:58

La Municipalité de Kiryat Yam, près de Haïfa, affirme que plusieurs dizaines de personnes au cours des derniers mois, affirment avoir aperçu une sirène dans la mer.

"Beaucoup de gens nous disent qu'ils sont sûrs d'avoir vu une sirène et ces personnes n'ont apparemment aucun lien entre eux.Les témoins parlent d'un grand poisson avec un visage féminin» rapporte un employé de la mairie Nätti Zilberman. 


Elle ne serait visible que dans la soirée, au coucher du soleil, et déjà des dizaines de curieux se pressent avec des caméras dans l'espoir de l'apercevoir. 

 

 

Par PolteRgeiSt-911 - Publié dans : Cryptozoologie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

  • : Les Portes du Paranormal - Le Blog de Vincent KARMELITA
  • Les Portes du Paranormal - Le Blog de Vincent KARMELITA
  • : Esotérisme Paranormal Etrange Secrets Surnaturel Loisirs
  • : Les Portes du Paranormal - Découvrez tout les Mystères, tout les Secrets et toute l'actualité du Paranormal sur zone-51.over-blog.fr. Ufologie, Extraterrestres, Phénomènes Miraculeux, Fantômes, Poltergeist, Crop Circles, 21/12/2012, Astronomie, et bien d'autres mystères... Postez vos commentaires et vos critiques ou laissez vous tout simplement emporter par l'inconnu... Karmelita Vincent.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Musiques

 

Recherche

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés